L’«égalité réelle» avance vers l’outre-mer

Par

L’Assemblée nationale vote mardi 11 octobre une loi dont l’objectif est de « réduire les écarts et les retards de développement entre l’outre-mer et l’Hexagone ». « L’égalité réelle » est censée être atteinte dans dix voire vingt ans, selon les territoires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En métropole, la nomination d'Ericka Bareigts au poste de secrétaire d'État à l'égalité réelle en février dernier a suscité surtout des moqueries. Il y aurait donc une « égalité virtuelle » ou des inégalités plus réelles que d'autres ? La chose a été vécue d'une façon radicalement différente dans l'outre-mer, et notamment à Mayotte, où le concept a immédiatement été perçu pour ce qu'il était : une promesse de rattrapage social envers des populations dont le niveau de vie est largement inférieur à celui de l'Hexagone.