Ecotaxe: pas « enterrée » mais sans calendrier

Par

Lundi, le ministre des transports Frédéric Cuvillier a estimé qu'il n'y aura pas « d'enterrement » de l'écotaxe, mais n'a fixé aucun calendrier pour son application, toujours suspendue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Suspendue mais pas enterrée. C'est ce qu'a promis lundi le ministre des transports Frédéric Cuvillier à propos de l'écotaxe. « Il n'y a pas d'enterrement » du dispositif qui « n'est pas mort », a-t-il indiqué au micro de RTL. Le ministre des finances Pierre Moscovici avait déjà tenu des propos similaires, confirmant la volonté du gouvernement de réformer le dispositif sans, pour l'instant, l'annuler tout à fait.