L’ex-ministre Georges Tron jugé aux assises pour viols

Par

Jugé à partir de ce mardi pour « viols en réunion » et « agressions sexuelles en réunion », l’actuel maire (LR) de Draveil, ancien député et ancien membre du gouvernement Fillon, Georges Tron, risque vingt ans de réclusion criminelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la première fois sous la Ve République depuis Maurice Papon, un ancien membre du gouvernement va comparaître devant une cour d’assises. Georges Tron, 60 ans, secrétaire d’État à la fonction publique de mars 2010 à mai 2011 (sous la présidence Sarkozy et le gouvernement Fillon), ancien député de l’Essonne (de 1993 à 2010, et de 2011 à 2012), actuel maire (LR) de Draveil (depuis 1995) et conseiller départemental de l’Essonne (depuis 2015), va être jugé à partir de ce mardi 12 décembre par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis pour « viols en réunion » et « agressions sexuelles en réunion ». Il encourt vingt ans de réclusion criminelle.