Justice: le bras droit du ministre a interdiction de toucher au dossier Pérol

Par et

Le nouveau ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, a choisi un directeur de cabinet dont l'épouse travaille avec François Pérol, le banquier au cœur d'une des plus grosses affaires politico-financières du quinquennat Sarkozy. Questionné sur ce conflit d'intérêts, le ministère a fait savoir à Mediapart qu'il était d'ores et déjà résolu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau ministre de la justice va devoir ériger une muraille de Chine autour de son bras droit. Jean-Jacques Urvoas s’est en effet choisi un directeur de cabinet, Thomas Andrieu, dont l’épouse travaille avec François Pérol, l’ex-numéro deux de Nicolas Sarkozy à l’Élysée devenu patron du groupe BPCE (Banques populaires-Caisses d’épargne), soit le bénéficiaire d’un des plus spectaculaires pantouflages de la République. « So what ? », diront certains.