Menacé par l’affaire Benalla, Ismaël Emelien quitte à son tour l’Elysée

Par

L’un des plus proches et des plus influents conseillers d’Emmanuel Macron a annoncé qu’il quitterait l’Élysée dans quelques semaines. Rattrapé par l’affaire Benalla, Ismaël Emelien vient allonger la longue liste des départs qui n’en finissent plus d’affaiblir le pouvoir. Sa démission est loin d’être anodine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ce ne sera pas le seul… » C’est par ce message sibyllin qu’un proche d’Emmanuel Macron commentait début janvier, auprès de Mediapart, le départ du responsable de la communication de l’Élysée, Sylvain Fort. Quelques semaines plus tard, un autre pilier de la présidence vient effectivement d’annoncer sa démission : Ismaël Emelien, conseiller spécial du chef de l’État, souvent présenté comme l’un de ses plus proches – son « cerveau », disent même certains –, a expliqué lundi 11 février, au Point, vouloir sortir de l’ombre pour « retrouver la confrontation en première ligne » avec la publication prochaine d’un livre consacré au « progressisme ».