Déremboursements, forfait hospitalier: la Sécu n'est pas en meilleure forme

Par
Les franchises médicales instaurées au 1er janvier ne sont qu'une nouvelle étape dans un long processus d'économies et de déremboursements entamé il y a plus de trente ans. L'assurance maladie n'a cessé de réduire ses prestations, sans grand effet sur le fameux trou de la Sécu. Retour sur les épidodes précédents. Lire également: paroles de malades.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les malades qui devaient manifester le 12 avril contre les franchises médicales instaurées en début d'année par le gouvernement le reconnaissent volontiers. " Elles ne sont que la face émergée de l'iceberg ", estime le médecin strasbourgeois Claude Bronner, président du syndicat Espace généraliste et opposant déclaré à ces franchises. Car elles font suite à une longue série de déremboursements de médicaments ou de hausses du forfait hospitalier.