La réforme du lycée professionnel va renforcer sa relégation

Par

La réforme du lycée touche aussi les lycées professionnels. Mobilisés depuis plusieurs mois, les enseignants de ces établissements déplorent la baisse du nombre d’heures d’enseignements généraux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La scène est récurrente. Dans les réunions publiques autour des mobilisations dans l’éducation nationale, arrive toujours ce moment où une voix s’élève contre l’occultation de l’autre réforme du lycée dans les revendications, celle de l’ombre, celle de la voie professionnelle. Il faut dire que cela fait près d’un an que les lycées professionnels alertent sur leur sort dans une quasi-indifférence. Des états généraux de la voie professionnelle se sont tenus le 6 avril avec des enseignants, des historiens et des sociologues. Mais la mobilisation peine à faire le plein. Pourtant, les enseignants sont inquiets et essaient de le faire savoir.