Justice

La cour d’appel blanchit Éric Zemmour pour sa sortie sur Pétain et les juifs

Éric Zemmour était poursuivi pour « contestation de crimes contre l’humanité ». Ce jeudi, la cour d’appel de Paris a invoqué un jugement rendu en 1945, la condamnation de Pétain, pour prononcer la relaxe.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La cour d’appel de Paris a confirmé jeudi 12 mai la relaxe d’Éric Zemmour pour « contestation de crimes contre l’humanité ». Le polémiste et candidat d’extrême droite à la présidentielle était poursuivi par quatre associations – SOS Racisme, la Licra, le Mrap et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) – pour avoir affirmé lors d’un débat télévisé que Pétain avait « sauvé les juifs français », sur CNews en 2019.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA