Plan migrants: le gouvernement ignore l’urgence

À l’issue du conseil des ministres, mercredi, Édouard Philippe a présenté un plan sur l’asile et l’immigration ne prévoyant pas de réelles mesures d’urgence, alors que chaque jour affluent en France de nouveaux migrants passés par l’Italie et contraints de dormir à la rue, en raison du manque de places d’hébergement.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour faire face à l’arrivée ininterrompue de migrants en Europe (plus de 101 000 par voie de mer depuis janvier 2017, selon l’Organisation internationale pour les migrations), le gouvernement a présenté, mercredi 12 juillet, à Matignon, à l’issue du conseil des ministres, un plan visant à « garantir le droit d’asile » et « mieux maîtriser les flux migratoires ». Ce plan marque ainsi le premier acte du nouvel exécutif sur les questions d’asile et d’immigration (accéder au dossier de presse

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal