Marine Le Pen en Donald Trump, pas si simple

Par Joël Gombin
La victoire de Donald Trump annonce-t-elle, l’an prochain, celle de la présidente du FN, quasiment la seule formation politique française à n’avoir pas manifesté d’hostilité à l’égard du nouveau président élu des États-Unis ? Le rapprochement entre ces deux phénomènes est peut-être plus compliqué qu’il n’y paraît.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.