#Entenduàlamairie: le sexisme ordinaire subi par les élues

Par

Le collectif #NousToutes et l’entreprise de formation elueslocales.fr ont compilé plus de 300 témoignages d’élues locales. Sexisme ordinaire, propos à connotation sexuelle, agressions sexuelles : elles décrivent un quotidien édifiant, dû à leurs collègues hommes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Les femmes ont plus leur place en cuisine », « Mais t’es encore enceinte ou quoi ? », « Deux mois après avoir été élu, le maire m'a demandé de monter dans le bureau. Il m’a demandé de retirer ma culotte. » Les femmes élues dans les collectivités locales (mairies, départements, Régions) sont confrontées à un sexisme récurrent. Mais aussi, selon une étude inédite, à des gestes plus graves, comme une « main aux fesses » ou un « baiser forcé ».