13-Novembre: 5 ans après, une mémoire toujours vive

Dans « À l’air libre » jeudi, 5 ans après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, un rescapé et le père d’une des victimes sont sur notre plateau. Il y est aussi question du souvenir, avec un livre sur les mémoriaux spontanés et éphémères. Également au sommaire : comment la volte-face de Ziad Takieddine ne remet pas en cause le dossier des financements libyens, et un détour par le Brésil où Bolsonaro ne veut toujours pas croire à la défaite de Donald Trump.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

À l'air libre (25) 13-Novembre: 5 ans après, une mémoire toujours vive © Mediapart
PDF

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

  • Au sommaire

Les faits, rien que les faits dans l’affaire libyenne : Fabrice Arfi vous explique pourquoi la volte-face médiatique de Ziad Takieddine ne change rien, en l’état, au dossier judiciaire.

Nous consacrons une large partie de notre émission aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Les commémorations des 5 ans, c’est demain… Sur notre plateau, David Fritz-Goeppinger, rescapé du Bataclan, et Georges Salines, père d’une victime, tous deux en reconstruction grâce, notamment, à l’écriture. 

Et puis on voit avec le sociologue Gérôme Truc comment le souvenir des victimes de ces attentats vit et dure, à travers les mémoriaux spontanés et éphémères dans la rue.

Enfin, des nouvelles de Bolsonaro au Brésil, qui se noie dans un double déni : la défaite de Trump, il n’y croit pas. Le Covid, il n’y croit toujours pas non plus. On est en ligne avec notre journaliste sur place Jean-Mathieu Albertini. 

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

À la Une de Mediapart

Politique — Enquête
À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes
Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Éducation et enseignement supérieur — Parti pris
Une école plus si obligatoire
Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.
par Mathilde Goanec
Énergies — Enquête
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Écrire l’histoire
Les gueules noires du Maroc, oubliées de l’histoire de France
Dans les années 1960 et 1970, la France a recruté 80 000 Marocains pour travailler à bas coût dans les mines du Nord et de la Lorraine. La sociologue Mariame Tighanimine, fille d’un de ces mineurs, et la journaliste Ariane Chemin braquent les projecteurs sur cette histoire absente des manuels scolaires. 
par Rachida El Azzouzi

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne