Affaire Cécilia Attias: l’Assemblée doit publier tous les contrats familiaux passés

Cécilia Attias a bénéficié, quand son mari Nicolas Sarkozy était ministre de l’intérieur, d’un contrat d’assistante parlementaire. Le Canard enchaîné n’a cependant retrouvé aucune trace de son travail. Cette énième affaire d’emploi familial de complaisance conduit à exiger que la transparence soit faite sur tous ces contrats du passé. Sans quoi ils continueront d’empoisonner la vie politique française durant des années.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un de plus, et pas des moindres. Le Canard enchaîné révèle, ce mercredi 13 janvier, que Cécilia Attias (à l’époque Sarkozy) a bénéficié d’un contrat d’assistante parlementaire auprès de la députée Joëlle Ceccaldi-Raynaud, alors suppléante de Nicolas Sarkozy, devenu ministre de l’intérieur, en 2002 et 2003. Encore une fois, aucune trace d’un travail qu’elle aurait effectué dans le cadre de cet emploi n’a été trouvée par l’hebdomadaire satirique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal