Marine Le Pen peut-elle faire exploser les droites ? Le Front national tire-t-il profit de la radicalisation d'une partie de la droite et des mobilisations réactionnaires ? À deux mois des municipales, et après un an de manifestations auxquelles la présidente du FN n'a pas participé, l'historien des extrêmes droites Nicolas Lebourg – qui vient de lancer le premier Observatoire des radicalités politiques (ORAP) –, décrypte la situation du parti