Argent libyen: Gaubert met en danger Sarkozy et Hortefeux

Par et

L’interpellation de Thierry Gaubert, suivie de sa mise en examen pour « association de malfaiteurs », constitue un tournant judiciaire majeur de l’enquête. Placé sous contrôle judiciaire, il a interdiction de fréquenter Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux. Mediapart révèle ses auditions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’aube du 30 janvier, quatre policiers de l’Office anticorruption de la police judiciaire arrivent à Neuilly-sur-Seine devant le portail d’un coquet immeuble de quatre étages. Il est 6 h 15 du matin, ils sonnent. Après de longues minutes, le portail du hall d’entrée s’ouvre, sans que leur interlocuteur ne dise un mot. La porte de l’appartement no 2 qu’ils cherchent est déjà ouverte. Un homme est là, qui les attend. C’est Thierry Gaubert, chaînon manquant de l’affaire des financements libyens et bombe à retardement judiciaire pour l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’ex-ministre Brice Hortefeux.