Nantes: un deuxième manifestant grièvement blessé à l'œil témoigne

Par

La liste des manifestants blessés le 22 février lors de la manifestation contre Notre-Dame-des-Landes s’allonge. Après Quentin Torselli éborgné par des tirs policiers, un autre jeune homme, Damien, a également été grièvement blessé à l’œil. Il a déposé plainte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Damien, 29 ans, est coffreur maçon à Rezé, au sud de Nantes (Loire-Atlantique). Il travaille pour des agences d’intérim. Mais depuis le samedi 22 février 2014, le jeune homme, originaire de Normandie et qui ne souhaite pas voir son nom de famille apparaître, ne sait pas s’il pourra reprendre son métier. Ce soir-là, alors qu’il participait avec sa sœur et son colocataire à la manifestation contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes à Nantes, Damien a reçu un projectile dans l’œil qui a provoqué une « contusion sévère du globe oculaire ». « C’était la première fois que j’allais à une manif, je ne suis pas activiste ou quoi, mais je trouve ça un peu bête de détruire autant de nature alors que l’aéroport de Nantes n’est pas utilisé à 100 % », dit-il.