Pierre Mathiot: «Il faut assumer la complexité de cette réforme du bac»

Par

L’universitaire lillois a pensé la nouvelle architecture du baccalauréat qui sera effective en 2021. Pour différents acteurs de la communauté éducative, ce nouvel examen pourrait aggraver les inégalités. Pierre Mathiot dément et défend ce bac nouvelle version.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’universitaire lillois Pierre Mathiot a été chargé à l’automne 2017 de mener la concertation pour rénover le baccalauréat comme l’ont voulu Emmanuel Macron et Édouard Philippe. Le ministre de l’éducation nationale s’est largement inspiré des préconisations du rapport Mathiot dans la version finale de la réforme, rendue publique le 14 février pour une mise en application à la rentrée 2021.