Valls : les fumeurs de cannabis restent hors la loi

Par

En déplacement à Lyon pour une journée de bilan des zones de sécurité prioritaires, le ministre de l’intérieur Manuel Valls se félicite des expérimentations de contraventions pour usage du cannabis mais s'oppose à toute modification de la loi de 1970.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En déplacement à Lyon avec la garde des Sceaux pour une journée de bilan des zones de sécurité prioritaires, le ministre de l’intérieur Manuel Valls a refermé lundi 12 mai tout débat au sujet de contraventions pour usage du cannabis. « Il n’ y a pas d’autre débat à ouvrir, comme vous le savez les autres débats ont été fermés », a-t-il répondu. Favorable à la généralisation des transactions douanières, qui permettent de taper le consommateur de cannabis directement au portefeuille, le ministre ne veut cependant pas ouvrir la boîte de Pandore d’une modification de la législation sur les stupéfiants.