13-Novembre : « Dès que quelqu’un essaye de fuir, il se fait descendre »

Par

Guillaume, le spectateur pris en otage sur la scène du Bataclan lors de l’arrivée de la police, a témoigné mardi au procès des attentats du 13 novembre. Deux rescapées ont souligné leurs souvenirs manquants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je suis celui que le terroriste tenait en joue sur la scène ce soir-là, annonce Guillaume, en se présentant à la barre. J’ai été sauvé in extremis par le commissaire de la BAC et son collègue. Sans eux, je ne serais probablement pas ici. » Veste bleue, chemise blanche, Guillaume, 21 ans au moment des faits, dit qu’il est « là pour éclairer quelques zones d’ombre » à propos de l’intervention des premiers policiers arrivés au Bataclan le 13 novembre 2015.