En Bourgogne, l'extrême droite en embuscade

Par

Peu évoquée par les médias, la région Bourgogne-Franche-Comté pourrait être remportée par le Front national. Au premier tour, la frontiste Sophie Montel a distancé le PS et la droite, avec 31,5% des voix. Avec les trois blocs politiques au coude-à-coude, l'élection va se jouer dans un mouchoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Monsieur le commissaire est inquiet. Depuis le premier tour, l’ancien ministre Pierre Moscovici, nommé à la Commission européenne l’an dernier par François Hollande, ne cesse de le répéter à ses interlocuteurs : la Bourgogne-Franche-Comté, la région dont il a été l’élu pendant quinze ans, va peut-être basculer ce dimanche dans l’escarcelle du Front national.