A gauche: «On a mis les sondages à la poubelle!»

Par

Entre la dynamique des Verts, l’implantation des socialistes et la profusion de listes citoyennes, la gauche voit dans ces municipales une raison d’espérer. Mais la crise du coronavirus pourrait rebattre les cartes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un pays en « shut down » et une élection dans le noir complet. Jamais, sans doute, depuis la généralisation des sondages politiques après-guerre, on n’avait connu un tel suspens sur l’issue d’un scrutin, et son déroulement même.