Macron promet la sortie de confinement, mais ne donne aucune garantie

Par

Le président de la République a annoncé un confinement jusqu’au 11 mai et promis une « réouverture progressive » des établissements scolaires à compter de cette date. Il souhaite relancer la machine économique, mais ne donne aucun gage quant aux tests. Il assure même, contrairement aux scientifiques, que tester l’ensemble de la population « n’aurait aucun sens ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette fois-ci, Emmanuel Macron a voulu l’énoncer clairement. « Je mesure pleinement l’effort que je vous demande durant les quatre semaines à venir », a-t-il déclaré lundi 13 avril au soir, après avoir annoncé que « le confinement le plus strict » – expression qu’il s’était refusé à prononcer lors de sa dernière allocution – serait prolongé jusqu’au lundi 11 mai. « C’est la condition pour ralentir encore davantage la propagation du virus, réussir à retrouver des places disponibles en réanimation et permettre à nos soignants de reconstituer leurs forces. »