Macron instaure le confinement sans le dire

Par et

Le président de la République a annoncé l’interdiction de tous les déplacements non « nécessaires » à partir de mardi midi, pour « au moins » deux semaines. Une nouvelle annonce de l’exécutif, aux contours encore flous, alors que l’épidémie connaît une évolution dramatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quatre jours seulement se sont écoulés entre les deux interventions d’Emmanuel Macron. Dans l’intervalle, son premier ministre Édouard Philippe avait annoncé de nouvelles mesures. Mais rien n’y fait : le Covid-19 gagne du terrain à une vitesse alarmante. Alors l’Élysée a finalement tranché pour le confinement de la population sur la totalité du territoire métropolitain ultramarin. Le second tour des municipales est reporté. L’activité du Parlement sera réduite, et les réformes en cours seront suspendues.