Que devient le texte sur les OGM?

Par
Le vote sanction devrait être rapidement effacé. Rejeté par les députés, le projet de loi sur les OGM atterrira mercredi 14 mai, dans l'après-midi, sur le bureau d'une Commission mixte paritaire (CMP), composée de 7 députés et autant de sénateurs, dans le respect du rapport de forces entre opposition et majorité. Les CMP, bêtes curieuses inconnues du grand public, sont régulièrement chargées de trouver des compromis entre parlementaires, grâce à des conciliabules en petit comité, à chaque fois que des désaccords persistent après deux lectures d'un texte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le vote sanction devrait être rapidement effacé. Rejeté par les députés, le projet de loi sur les OGM atterrira mercredi 14 mai, dans l'après-midi, sur le bureau d'une Commission mixte paritaire (CMP), composée de 7 députés et autant de sénateurs, dans le respect du rapport de forces entre opposition et majorité. Les CMP, bêtes curieuses inconnues du grand public, sont régulièrement chargées de trouver des compromis entre parlementaires, grâce à des conciliabules en petit comité, à chaque fois que des désaccords persistent après deux lectures d'un texte.