Le tueur de policiers voulait frapper la France depuis 2011

Par

Larossi Abballa a tué lundi soir un couple de policiers de Magnanville, suscitant une vive émotion chez les forces de l’ordre et dans le pays. Dès 2011, le terroriste manifestait son envie de commettre des exactions en France. Récemment, Mediapart a publié une série d’articles sur les services de renseignement dans laquelle plusieurs officiers témoignaient de leur énervement à l’encontre du système en place.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À son ami tenté par le djihad au Pakistan, le jeune homme qui s'appelle Larossi Abballa répond dans un mail du 19 février 2011 : « Franchement, crois-tu qu’ils ont besoin de nous là-bas ? […] Allah avec sa volonté va nous donner les moyens de hisser le drapeau ici. Rien n’est fait, c’est un défi à relever. » Le 28 février, il insiste : « Il faut commencer le taf ! » Son ami lui demande de quel « taf » il parle. La réponse fuse : « Nettoyage de kouffars ! » Les kouffars désignant les mécréants.