L’inspection du travail réprime la discrimination, mais pas en son sein

Par

Une plainte pénale pour « discrimination » vient d’être déposée contre le ministère du travail par une inspectrice qui s’estime lésée par rapport à ses collègues hommes. Un problème qui dépasse la seule inspection du travail… chargée de lutter contre les discriminations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Inspectrice du travail depuis 27 ans, après avoir été contrôleuse, Joëlle (*) est notamment chargée de lutter contre toutes les formes de discrimination dans les entreprises. « Les syndicalistes moins payés que les autres et qui ont moins d’avancement, les femmes qui reviennent de congé maternité et ne retrouvent pas leur poste, les salariés en CDD exploités, les victimes d’accidents du travail virées ou placardisées, le harcèlement moral, tout cela fait partie de mon job », explique cette passionnée de la chose sociale. Comme ses collègues, elle fait parfois condamner « des employeurs indélicats » qui enfreignent le code du travail.