Et maintenant, radicaliser l’urgence

Par

Alors que le déconfinement ne ressemble guère à une libération, les trois temps de mobilisation annoncés cette semaine — contre le racisme, pour la santé et « contre la réintoxication du monde » — désignent les priorités du monde de maintenant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le temps du déconfinement est venu et il aura déçu à peu près tout le monde », juge l’appel d’écologistes, de zadistes et de syndicalistes appelant à « bifurquer » le 17 juin prochain.