L'AP-HP devra réintégrer le professeur Nicole Delépine dans une de ses unités

Par

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a suspendu l'exécution de la décision de l'AP-HP concernant le refus du cumul emploi-retraite du professeur Nicole Delépine, ancienne chef de service de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le professeur Nicole Delépine n'aura pas eu le temps de profiter de sa retraite. Moins d'un mois après son départ de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, le 18 juillet, la cancérologue va reprendre du service. Alors à la tête de l'unité d'oncologie pédiatrique (cancérologie) de l'hôpital de Garches, dont la fermeture s'est faite à marche forcée, la praticienne s'était vu refuser le 18 juin dernier un cumul emploi-retraite pour poursuivre son activité.