Du plomb à la tour Eiffel: une pollution dissimulée aux salariés et au public

Par

Après Notre-Dame, la tour Eiffel. Le monument parisien, qui est le plus visité au monde, est pollué au plomb dans des proportions qui inquiètent, selon plusieurs documents réunis par Mediapart. Depuis 2009, des rapports d’inspection alertent sur les risques pour les salariés et le public.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En septembre 2019, interrogée sur la pollution au plomb à la suite de l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame, la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), estimait que « cela a été révélateur de quelque chose que l’on sait déjà », à savoir « une pollution des sols parisiens de très longue date. » Comprendre : le plomb est partie prenante de l’histoire de la capitale et il faut faire avec.