Marine Le Pen, l’impossible quête de crédibilité

Qualifiée pour le second tour, la candidate d’extrême droite, qui a beaucoup travaillé à lisser son image pour masquer la brutalité de son programme, doit désormais convaincre qu’elle est prête à gouverner. Une marche encore bien haute pour celle qui apparaît plus isolée que jamais.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Non mais c’est difficile, je ne connais pas le texte. » Marine Le Pen bredouille, s’agace. En face, le journaliste de BFMTV Bruce Toussaint insiste et demande pourquoi les eurodéputés du Rassemblement national (RN) ont voté contre les aides d’urgence à l’Ukraine.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal