Sénatoriales: Larcher obligé de rectifier sa fausse propagande

Par et
Le président Gérard Larcher, candidat aux élections sénatoriales dans les Yvelines, a envoyé un courrier électoral aux grands électeurs dans lequel il déforme les règles du scrutin, et en conclut qu'il ne sert à rien de disperser les voix. Interrogé par le candidat d'une liste rivale et par Mediapart, il a dû faire marche arrière et envoyer jeudi un courrier rectificatif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Gérard Larcher pris en flagrant délit de propagande électorale trompeuse. Soit par erreur, soit par mauvaise foi, le président du Sénat, candidat UMP dans les Yvelines confronté à des listes dissidentes, a faussement présenté les conditions du scrutin sénatorial dans un document électoral envoyé la semaine dernière aux 2772 grands électeurs de son département. Au final, sa démonstration viciée revenait à dissuader ces derniers de voter pour des «petits» candidats et les incitait à rallier sa liste.