Un internaute poursuivi par Free pour un commentaire

Par

Un jeune informaticien comparaît ce jeudi 15 octobre devant le TGI de Paris pour diffamation envers Mobipel, filiale du groupe de Xavier Niel. En mars 2013, il avait critiqué sur un forum les conditions de travail dans un centre d'appels de Free mobile. Pour l'identifier, Free a exploré ses fichiers clients.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 Mise à jour - 27 novembre :
Comme nous le détaillons ici, la justice à prononcé le 26 novembre la nullité de la plainte de Mobipel, pour des raisons techniques.