Air France: la CFE-CGC se bat… contre l’augmentation des salaires

Par

Le syndicat CFE-CGC qui demande expressément à Air France de ne pas augmenter les salaires, à deux jours de l'ouverture des négociations avec la direction, cela a de quoi interloquer les syndicats réunis en intersyndicale. Cette affaire baroque, dévoilée par Mediapart, est symptomatique du climat social au sein de la compagnie aérienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mercredi 17 octobre, les syndicats d’Air France sont invités à venir négocier une possible augmentation des salaires, première éclaircie possible après une grève dure menée au printemps dernier qui a mis les avions à l’arrêt pendant quinze jours et fait perdre 335 millions d’euros à la compagnie. Vu les relations plus que fraîches entretenues jusqu’ici par la majorité des syndicats et la direction, l’enjeu semble majeur.