Georges Tron est acquitté des accusations de viols

Par

En dépit du réquisitoire implacable de l’avocat général, la cour d’assises a estimé qu’il n’existait pas de preuve de l’absence de consentement des deux plaignantes. Le parquet général a dix jours pour faire appel de cet acquittement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision a été assez rapide. Parti délibérer vers 10 h 45 ce jeudi, le jury de la cour d’assises de Seine-Saint-Denis avait déjà tranché à 13 heures. La décision a ensuite été rédigée, puis lue en audience publique à 14 h 45 : le maire (LR) de Draveil (Essonne) Georges Tron et son ancienne adjointe à la culture Brigitte Gruel sont acquittés des accusations de viols et d’agressions sexuelles en réunion pour lesquelles ils comparaissaient depuis quatre semaines.