« On va gagner ! » Sous un escalier du Zénith de Lille (Nord), un cri de guerre sonore retentit. C'est la « team ambiance » (sic) qui s'échauffe. Dans deux heures, ces filles et ces garçons, tous très jeunes, lanceront des « Macron président ! » avant que leur candidat n'entre en scène. Les dizaines de bénévoles – les « helpers » en jargon Macron, reconnaissables à leurs tee-shirts blancs siglés au nom du mouvement – organisent l'accueil des invités et préparent les formulaires de don. Devant une pancarte du célèbre hypnotiseur Messmer, une grande bannière blanche fait la pub de Révolution, le livre du candidat à la présidentielle sorti avant Noël.