Dans le Sarkozy-Tour, à Annecy: beaucoup d'agitation et un discours en pleine droite

Par

Premier déplacement de campagne officiel de Nicolas Sarkozy, jeudi à Annecy. Le ton a été donné, sur le fond comme sur la forme. L'ennemi est bel et bien François Hollande, pas Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Annecy