A Paris, une campagne déboussolée, Agnès Buzyn désignée

Par

Avant la désignation d’Agnès Buzyn, effective le 16 février, pour remplacer Benjamin Griveaux, sur les marchés de la capitale, les militants de tous bords veulent se concentrer sur le fond, tout comme les citoyens qui les interpellent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La crispation est palpable ce samedi 15 février. « Là, on n’arrive pas à parler du fond, on nous parle de la vidéo de Benjamin Griveaux, on a du mal à discuter de notre programme. » Directeur de campagne d’Emmanuel Grégoire, adjoint d’Anne Hidalgo et candidat dans le XIIe arrondissement, Michel Gelly-Perbellini trouve déjà le temps long depuis le retrait du candidat de La République en marche à la mairie de Paris.