Jean-Marie Burguburu: «La police, si elle agit normalement, n’a pas à se cacher»

Dans « À l’air libre », alors que la loi « Sécurité globale » arrive au Sénat, le président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, Jean-Marie Burguburu, redit son opposition à l’article 24 sur la diffusion d'images de policiers.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> La loi « Sécurité globale » est discutée au Sénat. On ne compte plus ceux qui alertent contre les dangers de ce texte liberticide. Sur notre plateau, l’un d’eux : le président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), Jean-Marie Burguburu.

> Une filière néonazie dans l’armée française, la suite : Mediapart a continué d’enquêter et révèle 50 nouveaux cas de militaires néonazis, photos et vidéos à l’appui. Le ministère des armées reconnaît que les faits sont graves. 

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous