L'argent du FN, l'autre lutte entre les Le Pen père et fille

Par et

Derrière le vaudeville, l'argent. Le père comme la fille ont chacun leur propre micro-parti pour garder la haute main sur l'argent du Front national. Jean-Marie Le Pen n'a jamais révélé son fichier de donateurs et son association, Cotelec, continue d'accorder des prêts au FN ou à ses candidats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marine Le Pen peut-elle vraiment se passer de son père ? Tout autant que son poids politique au sein du parti, l'emprise financière de Jean-Marie Le Pen s'avère cruciale. Depuis quelques années, la bataille entre les Le Pen se livre surtout sur le terrain financier. Le père comme la fille ont mis sur pied leurs propres associations de financement – Cotelec et Jeanne. L'enjeu : garder la haute main sur l'argent du parti et conserver l'influence qu'il confère sur les candidats.