Edouard Louis: «J’ai voulu écrire l’histoire de la destruction d’un corps»

Auteur de Qui a tué mon père, Édouard Louis nous a accordé un entretien dans lequel il est question des décisions des classes dirigeantes qui cassent les classes populaires tandis qu’elles épargnent les plus aisés ; de la nécessité pour la littérature d’empêcher les lecteurs de détourner le regard. Bref de violence sociale ; et des manières d’y répondre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’écrivain Édouard Louis, auteur de Qui a tué mon père, nous a accordé un entretien au long cours autour de la littérature et de la politique. Il y est question des décisions des classes dirigeantes qui cassent les classes populaires tandis qu’elles épargnent les plus aisés ; de la nécessité pour la littérature d’empêcher les lecteurs de détourner le regard ; mais aussi de racisme et d’homophobie. Bref de violence sociale ; et des manières d’y répondre.