Philippe dément toute tentative "d'intimidation" contre Disclose

Par
Le Premier ministre Edouard Philippe a justifié jeudi au nom du respect du "secret défense" l'audition de trois journalistes, dont deux du site d'investigation Disclose, ayant enquêté sur l'utilisation d'armes françaises au Yémen, démentant toute tentative d'intimidation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a justifié jeudi au nom du respect du "secret défense" l'audition de trois journalistes, dont deux du site d'investigation Disclose, ayant enquêté sur l'utilisation d'armes françaises au Yémen, démentant toute tentative d'intimidation.