Le bal des prétendants à la présidence de Toulouse-Métropole

Par Stéphane Thepot (Mediacités-Toulouse)

Au-delà de la mairie, Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice s’affrontent aussi pour la présidence de Toulouse-Métropole. En cas de victoire d’Archipel Citoyen, d’autres candidatures émergeront au sein de la liste d’union de la gauche ou parmi les élus des communes environnantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le maire de Toulouse doit-il nécessairement être le président de la métropole ? Pour Jean-Luc Moudenc, la question ne se pose même pas. La tête de liste LR-LREM-UDI-MRSL a toujours fait savoir qu’elle briguerait aussi un nouveau mandat à la tête de l’assemblée qui regroupe 36 communes autour de la ville centre. Mais dans le cas où Antoine Maurice accèderait au Capitole dans le fauteuil du maire, la possibilité d’un « ticket » avec un autre élu reste ouverte. La tête de liste d’Archipel Citoyen n’a jamais dit explicitement qu’il souhaitait cumuler les deux fonctions.