Macron réaffirme la responsabilité de la France dans le Vél d'Hiv

Par
Emmanuel Macron a inscrit ses pas dimanche dans ceux de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande en réaffirmant la responsabilité de la France dans la rafle du Vél d'Hiv de 1942 et a fustigé, sans la nommer, Marine Le Pen, pour ses récents "accommodements" sur cette page de l'histoire de France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a inscrit ses pas dimanche dans ceux de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande en réaffirmant la responsabilité de la France dans la rafle du Vél d'Hiv de 1942 et a fustigé, sans la nommer, Marine Le Pen, pour ses récents "accommodements" sur cette page de l'histoire de France.