L’affaire « Légendes » : des tueurs sous la coupe de francs-maçons

Par

Démarrée à l’intérieur d’une base de la DGSE, l’enquête sur une tentative d’assassinat conduit les policiers dans une loge maçonnique. Où l’expression « éliminer la concurrence » doit s’entendre au pied de la lettre. Quatrième épisode de notre série d’été.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est 9 h 30 du matin ce 26 juillet 2020 quand Sébastien Leroy, alias « Arrows », s’apprête à manquer à tous ses devoirs. Dans le cadre du contrat visant Marie-Hélène Dini, une experte en coaching que des militaires de la DGSE devaient assassiner, il est le coupe-circuit. C’est-à-dire l’échelon intermédiaire, celui qui, en cas de pépin, empêche de remonter au donneur d’ordre. Or que fait Arrows, la Flèche, lors de son placement en garde à vue à la brigade criminelle de Paris ?