L’affaire « Légendes » : sur la piste des barbouzes employés à la DGSE

Par

À l’été 2020, la brigade criminelle de Paris a démantelé un réseau criminel dans lequel des militaires travaillant à la DGSE, les services secrets extérieurs français, étaient chargés par de mystérieux commanditaires d’assassiner une experte du coaching. En tirant les fils un à un, les enquêteurs de la Crim’ vont mettre au jour un dossier titanesque. Et effrayant.

Premier épisode de notre série en six volets sur un incroyable polar français, garanti sans fiction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La veille, un brigadier-chef « en tenue bourgeoise et avec discrétion »  s’est présenté à l’entrée de la résidence dans le XIIe arrondissement. Au moyen d’un passe magnétique, il a passé outre le digicode. Dans le hall, il a repéré parmi les boîtes à lettres le nom qu’il était venu chercher, associé au numéro 27. Il a déambulé dans les neuf étages, scruté les inscriptions des 41 portes d’appartements. La véritable identité de celui qu’un complice nomme « Arrows », la Flèche, ne figure sur aucune d’entre elles.