Covid: le laboratoire Gilead soupçonné d'avoir pré-vendu pour un milliard d'euros un médicament qu'il savait inefficace

Par

Le bouclier anti-virus de Gilead, le Remdesivir, était le traitement qui suscitait le plus d’espoirs pour bloquer le Covid-19. Ils ont été douchés le 15 octobre par une étude de l’OMS. Une semaine plus tôt, le laboratoire américain avait signé in extremis un contrat de précommandes avec la Commission européenne pouvant atteindre 1 milliard d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Remdesivir, l’antiviral de Gilead, a « peu ou pas d’effet sur les patients hospitalisés pour le Covid-19 ». Tels sont les résultats préliminaires de l’étude Solidarity coordonnée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiés le 15 octobre, et qui s'appuie sur « les taux de mortalité, de début de la ventilation ou de durée de l’hospitalisation ».