Mobilisation à l’hôpital: la fatigue gagne, le sentiment d’urgence aussi

Par

L’hôpital manifeste le même jour que les syndicats contre la réforme des retraites. Au moins en raison des réquisitions, le cortège des soignants ne fera pas le poids. Mais la mobilisation continue de gagner du terrain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mardi 17 décembre, la manifestation de l’hôpital ne fera pas le poids face au cortège en défense des retraites. Les deux bataillons se rejoignent, s’agrègent, mais seulement en partie. Le défilé de l’hôpital, programmé le premier, débutera à 12 heures à l’hôpital Lariboisière dans le nord de Paris, et rejoindra celui des retraites place de la République. « Ceux qui veulent continuer à défiler pour les retraites le feront », explique la médecin hépatologue Anne Gervais, membre du Collectif Inter-Hôpitaux, qui a décidé de ce parcours en forme de compromis.