Julia Cagé: «La France tend vers la ploutocratie»

Par et

Après la publication des comptes des partis politiques pour 2017, l’économiste Julia Cagé explique comment les règles actuelles de financement favorisent les préférences politiques des plus riches. Entretien vidéo. 

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Leur publication est passée bizarrement inaperçue. Vendredi 11 janvier, les derniers comptes des partis politiques, toujours aussi bavards, ont été mis en ligne. On y découvre par exemple que La République en marche, à peine créée, a capté en 2017 quelque 10 millions d’euros de dons (grâce à un système de récolte de fonds extrêmement performant dans les milieux d’affaires notamment), tandis que le Parti socialiste, de son côté, semble quasiment moribond avec moins de 600 000 euros.

Pour faire parler ces chiffres, Mediapart a invité Julia Cagé, professeure d’économie à Sciences-Po Paris et auteure d’un livre majeur sur le financement de la vie politique, Le Prix de la démocratie (Fayard). Grâce à des données inédites, elle y révèle entre autres comment la France favorise, via son système de réductions fiscales offertes aux donateurs des partis (environ 50 millions d’euros par an), les préférences politiques des plus riches.

En France, « qui paie gagne », écrit-elle. À l’en croire, la France tendrait même à devenir une « ploutocratie », soit un gouvernement des plus riches au profit des plus riches. En réaction, Julia Cagé propose de repenser de fond(s) en comble les règles de financement des partis, des campagnes électorales, des idées, au nom de l’égalité entre citoyens, et pour faire sauter les obstacles financiers qui empêchent l’émergence de formations nouvelles. En clair, pour en finir avec le paysage partidaire sclérosé que dénoncent aujourd'hui les « gilets jaunes ».

Alors qu’il y a urgence à améliorer la représentativité des classes populaires, faut-il circonscrire encore les financements privés des partis ? Comment mieux distribuer les financement publics ? Entretien. 

 

☞ Cette émission est également disponible en module audio (à retrouver ici).

☞ Toutes les vidéos de Mediapart.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale