Les travailleurs français n’ont rien à espérer de Marine Le Pen

Derrière le vernis social, la vision économique de Marine Le Pen repose sur la défense du capital national et la discrimination. Une politique qui affaiblirait l’ensemble des salariés, français et étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Au cours de cette campagne, Marine Le Pen n’a eu de cesse de se présenter comme la candidate « du pouvoir d’achat » et du « social » face à un Emmanuel Macron enfermé dans sa logique néolibérale. Mais le travailleur français modeste peut-il faire confiance à la présidente du Rassemblement national (RN) pour améliorer son niveau de vie, défendre le service public et lui offrir des perspectives ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal