Constitution: Rachida Dati est attendue au tournant

Par

A partir de ce mardi 17 juin, Rachida Dati doit défendre la réforme des institutions devant le Sénat. Après une prestation à l'Assemblée nationale jugée mitigée par les bancs de droite, franchement ratée par la gauche, la garde des Sceaux prétend ne "rien changer" à ses méthodes. Le groupe UMP et les centristes l'attendent pourtant de pied ferme, remontés contre certaines dispositions majeures introduites par les députés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rachida Dati aborde une semaine à haut risque. A partir de 15 heures, ce mardi 17 juin, la garde des Sceaux doit défendre devant le Sénat la réforme des institutions, votée en première lecture par les députés le 3 juin. Un deuxième tour de piste pour la ministre – en réalité une seconde chance.